Renforcer les compétences et les capacités des petites et micro-entreprises clientes des IMF partenaires du projet « Renforcement des capacités des acteurs du secteur de la microfinance » (PRECAMF)

L’objectif sectoriel du gouvernement dans sa lutte contre la pauvreté était de faciliter l’accès des pauvres économiquement actifs à des services financiers viables et durables. La stratégie nationale pour atteindre cet objectif s’articulait autour de trois niveaux d’engagement :

Accélérer la croissance économique tout en renforçant la stabilité macroéconomique,
Ancrer la croissance économique dans la sphère économique des groupes vulnérables,
Promouvoir le développement rapide des ressources humaines.

Le gouvernement a élaboré un plan d’action pour réaliser le deuxième volet mentionné ci-dessus, qui visait à :

Augmenter/améliorer l’offre des prestataires de microfinance,
Augmenter la demande de services financiers.

Le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a mis en place une action visant à améliorer la qualité des demandes de prêts en augmentant les connaissances et compétences en gestion d’entreprise des petits et micro-entrepreneurs, clients des institutions de micro-finance (IMF) partenaires du « Renforcement des capacités des acteurs du secteur de la microfinance » (PRECAMF).

Ce projet visait à former environ 20 000 clients des IMF engagées dans le financement d’AGR (60 pour cent de femmes) pour leur apprendre les bases de la comptabilité uniquement, les principaux termes utilisés dans le crédit d’investissement et la qualité de la gestion.

Ce projet a fourni à un public cible d’environ 20 000 petits et micro-entrepreneurs, clients des IMF partenaires, les bases des connaissances et compétences en comptabilité et en affaires, ainsi que des connaissances en matière de crédit et de finance couvrant les principaux concepts et termes de la gestion financière, ainsi que les principes clés. de gestion de la qualité.

Retour en haut